A l’occasion du dépôt officiel en Préfecture de sa liste pour les Sénatoriales, ce matin, jean-Noël Guérini a tenu à rencontrer la presse. Avant de se soumettre au traditionnel jeu des questions/réponses, il leur a tenu ces propos :

” Mesdames, Messieurs les journalistes,

Dans neuf jours exactement, 3062 grands électeurs désigneront les huit sénateurs qui représenteront les Bouches-du-Rhône au Palais du Luxembourg durant les six prochaines années. Huit sénateurs, six ans…

Ces chiffres résument rapidement deux modifications de cette élection, qui a été repoussée d’un an, en raison du calendrier électoral de l’année 2007. Il y aura, en raison des évolutions démographiques, un sénateur de plus dans notre département, et la durée du mandat a été réduite de trois ans.

Bien évidemment, je reviendrai dans quelques instants sur le contexte politique dans lequel se déroule ce scrutin. Mais avant toute chose, permettez-moi d’insister sur les véritables enjeux de l’élection.

Je tiens à rappeler que, selon les termes de la Constitution de 1958, elle assure la représentation des collectivités territoriales de la République. Mais il est aussi une assemblée où se discutent et se votent les lois de la République.

Au cours de mes dix premières années de mandature, j’ai mesuré l’importance de cette mission. Et je sais aussi que le Sénat est une tribune où bien des causes peuvent être défendues, tant dans les domaines de l’aménagement du territoire, que du développement économique et de la protection de l’environnement.

C’est en étant sur cette ligne que je conduis, pour l’élection du 21 septembre, une liste de rassemblement, composée à parité d’hommes et de femmes, maires, élus, attentifs aux préoccupations des habitants du département et soucieux de défendre notre identité et le développement harmonieux de notre territoire.

L’expérience, la sagesse, le dynamisme et l’innovation, ces hommes et ces femmes ont prouvé, ici, quelles étaient leur ligne de conduite. Il en ira de même à Paris pour mes colistiers que je suis heureux de vous présenter :
-Isabelle Pasquet,
-Roland Povinelli,
-Samia Ghali,
-Serge Andreoni
-Janine Ecochard
-Michel Amiel
-Magali Giovannangeli
et
Jean-Pierre Maggi et Florence Masse comme suppléants.

Notre souci, notre combat, notre engagement, ce sont les Bouches–du– Rhône et les 119 communes qui composent un département qui a connu de nombreux changements ces dernières années.

A nous de les accompagner intelligemment, tout en sachant rester à l’écoute de ceux et celles qui s’interrogent sur les effets de ces évolutions.

Notre engagement sur le terrain est le meilleur des gages que nous pouvons apporter aux électeurs et nous avons prouvé, depuis des années, que nous sommes véritablement à l’écoute des maires, des élus locaux et de l’ensemble de la population.

Je tiens donc à dire clairement que cette élection n’est pas un troisième round des municipales et des cantonales. Et la campagne que nous menons, d’ailleurs, ne se place pas sur ce terrain. Read More →

Chers amis,

Je prends acte de la division des Verts qui ont décidé finalement de présenter une liste séparée aux prochaines sénatoriales.

Nous avions trouvé, il y a quelques heures de cela, un partenariat avec nos amis écologistes. Ce matin même, lors de ma conférence de Presse, Marianne Moukomel, présidente des Verts des Bouches-du-Rhône, était présente et a pris la parole pour dire combien ce partenariat était sérieux et durable.

Il était fondé aussi sur un constat politique simple : le maintien de leur liste comportait, au vu des résultats qui s’annoncent très serrés, un risque de donner un siège supplémentaire au vice-président du Sénat.

Malgré cela, la direction nationale des Verts a décidé de déposer une liste autonome dans les Bouches-du-Rhône.

J’ai bien pris note de ce revirement de dernière minute et des propos de bon sens de Marianne Moukomel à l’AFP : « Donner un siège en plus à Gaudin, je trouve cela dommageable. C’était le sens de notre retrait sur lequel un certain nombre de personnes locales et au national sont revenues. Je me mets en retrait. » Read More →

Chers amis,

Les Verts, après avoir constaté que le maintien de leur liste comportait, aux vues des résultats qui s’annoncent très serrés, un risque de donner un siège supplémentaire au premier vice-président du Sénat ont décidé de ne pas déposer leur liste aux prochaine sénatoriales dans les Bouches-du-Rhône.

Ce choix, clair et volontaire, s’inscrit dans la droite ligne de la dynamique initiée lors des dernières élections municipales qui ont permis aux idées que nous défendons ensemble d’être au cœur des débats et au centre de nombreux programmes. Read More →

Chers amis,

Il y a quatre jours à peine, j’ai lancé ici même, un appel au rassemblement comportant 15 priorités dans le cadre de la préparation du Congrès PS de Reims.

Cet appel cosigné par Manuel Valls, Gérard Collomb, Vincent Feltesse, Jean-Yves Le Drian et Jean Germain, a été entendu.

Pierre Moscovici a décidé de nous rejoindre, et je m’en félicite.

Read More →