A 27 jours du premier tour des élections municipales, à la veille de la publication des chiffres du chômage, le Bureau national du Parti socialiste a décidé de mettre sous tutelle les sections socialistes des 2eme et 3eme arrondissements de Marseille, avant de donner sa bénédiction aux listes conduites par la tête de liste désignée lors de la primaire socialiste.

Etrange décision qui traduit les étonnantes priorités du parti socialiste.

Qui pourra expliquer les raisons qui conduisent le Bureau national à placer sous tutelle deux sections alors que la fédération socialiste des Bouches-du-Rhône est elle-même placée sous tutelle ?

Au-delà de ma situation personnelle, je m’interroge sur les réelles motivations de cette démarche à tout le moins surprenante, car les seules explications avancées dans la presse par un candidat  socialiste et les responsables de la tutelle pour la justifier me mettent personnellement en cause.

A trois semaines d’un rendez-vous électoral important pour Marseille, pour les Marseillaises et les Marseillais, c’est difficilement compréhensible.

Je me suis déjà exprimé sur l’élection municipale et je n’interfère en aucune manière sur le débat engagé.

J’ose espérer que les militants qui ont appris cette information par la presse pourront connaître toutes les motivations qui ont conduit à ce choix étonnant et j’imagine qu’ils auront non seulement le droit, mais aussi la possibilité de s’exprimer.

Laisser un commentaire

Post Navigation