Je tiens  a apporter tout mon soutien au député-maire de Chateaurenard, Bernard Reynes, lâchement agressé ce matin lors des commémorations du 11 novembre à Chateaurenard. Mes pensées vont également à Françoise Cestier, adjointe à l’Education et au conseiller municipal Louis Bouchet, également agressés à l’arme blanche.

De tels agissements, inacceptables, appellent la condamnation la plus ferme.