Frédéric Attane nous a quittés, trop vite, trop tôt. Je veux le saluer, simplement et chaleureusement. Je tiens à presenter mes plus sincères condoléances à Valérie, son épouse, à Léa et Romain, ses enfants et à tous ses proches. Frédéric s’est battu avec courage contre la maladie qui a été, comme trop souvent, la plus forte.

Fondateur des Pompiers de l’espoir, il restera pour nous tous un exemple. Un dernier hommage lui sera rendu ce lundi à Vitrolles.