Chers amis,

Les Verts, après avoir constaté que le maintien de leur liste comportait, aux vues des résultats qui s’annoncent très serrés, un risque de donner un siège supplémentaire au premier vice-président du Sénat ont décidé de ne pas déposer leur liste aux prochaine sénatoriales dans les Bouches-du-Rhône.

Ce choix, clair et volontaire, s’inscrit dans la droite ligne de la dynamique initiée lors des dernières élections municipales qui ont permis aux idées que nous défendons ensemble d’être au cœur des débats et au centre de nombreux programmes.

Nos priorités sont claires : développement durable, politique volontariste en matière de transports collectifs, défense et maintien des services publics dans le cadre d’une politique de développement équilibré des territoires. Autant de domaines qui dépassent largement les clivages politiques traditionnels et témoignent d’une même volonté de défendre au Sénat notre département dans toutes ses composantes.

A l’heure où certains s’emploient à faire des élections sénatoriales un référendum de soutien à la politique du gouvernement, nous privilégions le rassemblement et l’ouverture, à la rencontre des citoyens et des collectivités, dans le respect des différences de chacun.

Je salue l’acte courageux de Marianne Moukomel-Clarté et de ses colistiers qui nous engage à continuer à travailler ensemble dans l’avenir et à mettre en œuvre dès demain les conditions d’un partenariat concret et équitable dans le cadre des futures échéances locales et nationales.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation